Choisir son nom d’auteur

Il y a quelques semaines, je vous annonçais la sortie prochaine de ma dernière série de livres. Avec ce genre de projets vient tout un tas de questions : quel titre choisir, à la fois pour la série et pour les épisodes ? Quelle couverture choisir ? Et surtout, sous quel nom d’auteur vais-je me présenter ?
Voici donc un petit article sur le processus du choix de son nom d’auteur.


Garder son propre nom ou prendre un pseudonyme ?

Tout le monde le sait, le choix de son nom d’auteur est un moment important. Véritable vitrine de notre travail, c’est un nom que l’on portera longtemps, qui reflètera notre personnalité et permettra à nos lecteurs de nous suivre.
La question reste : dois-je garder mon propre nom ou prendre un pseudonyme ?

Publier sous son vrai nom

Comme tout le reste du processus créatif, ce choix ne tient qu’à vous. Souhaitez-vous que l’on vous connaisse sous votre vrai nom ? Cela permettra aux personnes qui vous connaissent de trouver vos œuvres plus facilement. C’est aussi, en quelque sorte, une manière d’assumer fièrement son statut d’auteur.e.

J’ai sorti mon premier roman sous mon vrai nom, à l’âge de quinze ans.
A l’époque, je ne me rendais pas vraiment compte de l’incidence que cela pourrait avoir. Que ce soit sur ma vie privée, comme sur mes relations au lycée. Je me rappelle juste ma soif de reconnaissance. Comme c’était pour moi un super projet, que j’y avais mis tout mon cœur et que je voulais apporter du rêve à d’autres personnes… Je pensais recevoir un bon accueil.
Ça n’a pas tout à fait été le cas haha

Bien entendu, j’ai eu tout plein de très bonnes critiques de la part de personnes qui avaient de l’importance et tout… Mais je ne pensais pas que la vie au lycée deviendrait un chouïa compliquée, pour toute la fin de ma seconde. Certaines copines m’ont tourné le dos. Et comme un article de journal concernant la sortie de mon livre avait été placardé dans la cafétéria du lycée, le regard et le comportement de certains élèves ont été difficiles à gérer. J’ai même reçu des menaces de mort ^^’.

Bien entendu, je reste très fière de ce que j’ai accompli. Tout le monde ne peut pas se vanter d’avoir publié son premier livre à l’âge de quinze ans. Seulement, je sais aujourd’hui qu’il est important de savoir dans quoi on met les pieds, quand on édite son livre. D’autant plus quand on utilise son vrai nom.

Prendre un pseudonyme

Publier son livre est une expérience incroyable. En effet, c’est l’occasion de découvrir un tout nouveau monde, celui de l’édition, et de faire toutes sortes de rencontres (qu’il s’agissent d’autres professionnels du livre, comme de lecteurs).
Or, il faut se rendre à l’évidence : à partir du moment où l’on se fait connaître publiquement, il devient important de se protéger et de protéger ses proches.
C’est là qu’il peut être intéressant d’utiliser un pseudonyme.

Prendre un pseudonyme comme nom d’auteur peut aussi être utile lorsque l’on souhaite faire la part entre votre travail d’auteur et le reste de votre vie. Ou encore, si on écrit dans plusieurs genres différents / pour différents types de public, afin de ne pas perdre vos lecteurs. Cela peut aussi éviter tout souci dans le cas où l’un de ses homonymes serait également un personnage public.

Personnellement, le choix a été vite fait : comme je suis parano, je vais prendre un pseudonyme haha
Mais maintenant que l’on s’est décidé, quel pseudonyme choisir ? (un sacré dilemme, quand on est Balance 😂)

Le choix du pseudonyme

Si choisir son pseudonyme peut parfois être un peu casse-tête, c’est en réalité l’occasion de libérer sa créativité. Mais dans le cas où on serait atteint du syndrome de la page blanche, voici quelques questions qui peuvent nous aider :

Qui voulons-nous être ?
Comment voulons-nous nous montrer aux lecteurs ?
Est-ce qu’on a l’occasion de faire un jeu de mots avec le thème de notre livre/notre série de livre ?
Les noms qui nous viennent en tête ont-ils déjà été utilisés par d’autres auteurs ?
Sonnent-ils bien à l’oreille ? Sont-ils cool ? Pensez-vous qu’ils permettront aux lecteurs d’avoir confiance en votre travail ?
Et surtout, vous plaisent-ils ? Vous sentez-vous bien à l’idée de vous présenter sous ce nom ?

Si vous êtres parvenu à répondre à ces questions, vous êtes prêt.e à choisir votre futur nom d’auteur.

Maintenant que nous avons remis les bases en place, voici les petites anecdotes entourant les deux pseudos que j’ai utilisés pour mes publications :

Nug Mei

Le pseudo NugMei et moi, c’est une longue histoire. Alors que je venais de passer quelques mois assez difficiles au lycée et à la maison, je suis entrée dans une sorte de crise d’adolescence littéraire. J’aimais toujours autant écrire, mais je ne m’en sentis plus capable. Je me sentais nulle et j’avais l’impression d’avoir perdu ce qui me rendait unique.
C’est à ce moment-là que j’ai découvert le monde des fanfictions. Ça m’a tout de suite plu. Des fans de tous les coins du monde écrivaient et personne ne jugeait personne. Ou du moins, si critique il y avait, elle était toujours constructive.
J’ai donc lancé mon premier blog d’écriture sous le nom de NugMei.

Ma première fanfiction a plutôt bien fonctionné, la deuxième et la troisième aussi. Même si je ne me corrigeais pas spécialement et qu’il m’arrivait de faire des fautes d’expression, ce n’était pas grave. Mes histoires plaisaient. J’étais libre, déchaînée et surtout, je redécouvrais la joie d’écrire.

NugMei est en quelque sorte le symbole de ma passion pour l’écriture. Elle représente l’adolescente assez timide qui bouillait d’idées à l’intérieur sans rien en montrer aux autres.

Camille S. Carrols

Ah Camille S. Carrols ! Il en jette, n’est-ce pas ?
Et il ne peut pas mieux me représenter : il est composé de trois de mes prénoms. (oui, j’en ai plus de trois… Je vous raconte pas quand il faut faire des papiers 😂)
Quand je pense à mon nom d’auteur, je me sens plus forte, une vraie guerrière. Et je sens que, grâce à ce nom, on me prend plus au sérieux. Comme vous l’aurez compris, je l’affectionne particulièrement.

C’est le nom d’auteur que j’avais prévu de garder pour des textes plus adultes. Mais pour des raisons de praticité, je vais finalement l’utiliser pour tous mes livres. Qu’ils soient à destination d’un public adolescent/jeune adulte ou d’un public plus averti.

Pour finir…

Comme je suis sur le point de publier l’une de mes anciennes fictions sous format livre, j’ai failli reprendre le nom de plume NugMei. Afin que les personnes qui me lisaient à l’époque puissent facilement retrouver mes textes.
Finalement, j’ai décidé d’entrer dans le vif et de devenir l’auteure que j’ai toujours voulu être. Dès à présent, on connaîtra mes textes sous le nom Camille S. Carrols. 😀

Alors, qu’en pensez-vous ?
Quant aux autres auteur.e.s qui me lisent, qui parmi vous utilise un pseudonyme ? Comment l’avez-vous choisi ?

Passez une belle fin de journée, les coupains-coupines ! 😘 A très vite pour d’autres articles sur l’écriture ou sur mes livres à venir ☺️

N’hésitez pas à me rejoindre sur ma page Facebook, ainsi que sur Instagram !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.